En conversation avec Urs Pohlman

Prof. Dr. med. Urs Pohlman

 

Prof. Dr. méd. Urs Pohlman a fait ses études de médecine et de philosophie à Grenoble (F), Munich et Berlin. En 2000, il a suivi sa thèse de science de la conscience (Consciousness Studies) à Heidelberg. Il a ensuite travaillé jusqu’en 2004 à l’Université Duke de Durham (Caroline du Nord, États-Unis) sur la phénoménologie et les troubles du développement autistique et, à partir de 2002, en tant qu’interne au Medical Center.

De 2007 à 2015, il a travaillé à l’hôpital universitaire de Bâle (CH) sur les domaines de la neuro-immunologie et de la dystrophie musculaire. En tant qu’interne, il a travaillé dans diverses cliniques, dont la clinique Ita Wegman d’Arlesheim (CH), un centre de médecine anthroposophique. Le professeur Pohlman a d’abord enseigné l’art-thérapie/art social à l’Université Alanus de Bonn et a rejoint l’ATKA de Dornach (CH) en 2019, où il combine depuis l’art-thérapie et la médecine. Sous la forme de long distance learning, il enseigne également l’art-thérapie à l’Université Ming Dao de Taïwan, en coopération avec l’Association de l’art-thérapie malaisienne.

Il est également actif en tant que médecin praticien à Winterthur (CH) dans le domaine de la médecine intégrative. En 2009, il a créé la cosmétique de principe actif premium naturel ananné basé à Erlenbach ZH (CH), dont il est l’associé gérant.

Sur quelle connaissance ananné ?

Guérir avec des plantes m’a fasciné quand j’étais adolescent. Plus tard, en travaillant dans la recherche neuro-immunologique et la dermatologie, j’ai réalisé que l’intégration de différents domaines scientifiques était le point de départ idéal pour le développement de soins de la peau innovants.

Mes principaux objectifs étaient de me concentrer sur les ingrédients qui sont bénéfiques pour la régénération de la peau et qui peuvent être absorbés avec la bonne concentration.

Cela a conduit au développement d’ananné: « ana-neosis » est grec ancien et peut être traduit par « renaissance » ou « régénération ».

Quelle est la particularité d’ananné ?

Les produits ananné soutiennent la capacité de la peau à atteindre un niveau optimal de régénération et à maintenir sa propre vitalité.

Un point très important à cet égard est le travail sur les substances actives issues de plantes. Dans la mesure du possible, nous les achetons auprès d’une collection de gibier certifié. Notre objectif est de garantir à nos clients la meilleure qualité des extraits de plantes. Nous voulons également sensibiliser les zones où ces plantes poussent en respectant leur habitat naturel. Nous soutenons activement les marchés publics durables sur une base de prix équitable. Nous éviterons ainsi de nouvelles surexploitations et, enfin, la destruction de la nature. C’est grâce à la mise en place de longue date d’un vaste réseau et à une coopération à long terme avec la population locale, qui partage ses ressources naturelles avec nous. Il s’agit d’un processus continu de développement et d’une base solide pour nous tous afin de créer un monde meilleur fondé sur des valeurs vraies.

Quel est le bien-être de la peau ?

Nos produits sont plus que des soins: nos recettes contiennent plusieurs substances actives provenant de différentes plantes et sont utilisées depuis des siècles dans les pays d’origine pour guérir et se nourrir. On peut le sentir et le voir : la peau se sent soutenue, nourrie et renforcée dans sa vitalité. L’attention que nous accordons à la peau se transforme en bien-être: c’est ainsi que nous appelons cela la sensation de peau ananné.

Comment les clients réagissent-ils aux produits ?

En tant que médecin, je suis souvent profondément touché lorsque des clients ou des patients ou des patients expriment leur gratitude après l’utilisation de nos produits de soins, lorsque leurs problèmes de peau ont été résolus. Améliorer la structure de la peau après avoir déjà abandonné l’espoir est pour moi une confirmation de faire ce qu’il faut. Il est enrichissant d’entendre que les gens peuvent à nouveau jouir de leur peau, sentir leur santé et leur beauté individuelle.
Notre peau est un organe sensoriel: le sentiment que la peau est bien entretenue est une grande ressource pour le bonheur et le bien-être. Ou, comme nous le disons, belle peau. Belle vie.

Comment peut-on soutenir de bons soins de la peau ?

Le sommeil est une partie essentielle de notre vie, et pourtant nous ne comprenons toujours pas vraiment ce que cela signifie. Les problèmes de sommeil ont un large éventail de causes et peuvent être influencés positivement par de nombreux moyens spécifiques tels que la méditation, la pleine conscience et aussi « l’écologie mentale ».

Notre ressource la plus directe et la plus efficace est notre esprit et la façon dont nous traitons notre corps avec l’alimentation, le rythme et ce à quoi nous nous confrontons. Comme pour les soins de la peau, je pense que les approches les plus durables et efficaces seront basées sur une compréhension globale de l’homme.

Nous serons récompensés pour une perspective plus approfondie et élargie: l’amélioration de la qualité du sommeil est primordiale pour notre régénération. C’est une prise de conscience ancestrale qu’un bon repos dans le sommeil est indispensable à un mode de vie sain profondément enraciné, ce qui a un impact direct sur notre beauté. Notre expérience de la beauté est en fait la perception de la santé, traduite en un concept esthétique.

Y a-t-il une recette pour un sommeil réparateur ?

Notre sommeil est intimement lié à la façon dont nous vivons la journée. Les facteurs les plus forts d’un sommeil enrichissant sont un mode de vie sain et attentif. Si nous prenons consciemment le temps de réfléchir pendant la journée, nous sommes prêts à ne pas emporter trop de « devoirs » dans notre phase de sommeil. Nous éclairer consciemment l’esprit avant de dormir peut sembler banal, mais c’est essentiel pour un sommeil réparateur.
Une autre condition est l’attention portée à notre corps. Un minimum d’exercice physique sain peut être atteint à tellement de niveaux que personne ne devrait avoir d’excuse pour négliger l’exercice.
Le sommeil n’est pas l’absence d’activité par jour, mais le meilleur moyen de comparer un voyage dans un lieu de régénération, de recharge et de détente. C’est une activité qui doit être menée avec respect et soin. Le sommeil devrait être le contraire d’une « inaction » passive. Il est temps de visiter un bel endroit intérieur et de célébrer les merveilles de l’existence humaine et d’accepter avec gratitude le don bénéfique du sommeil.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés